AMAP, Inspiration

Quoi faire de son panier AMAP ? #7

Je vous présente comment j’ai cuisiné mon panier AMAP de début avril.

Comme vous allez pouvoir le voir plus bas, cette semaine a été un peu compliquée en organisation des repas. Notamment car j’ai mangé pas mal au restaurant. Au moment où j’ai récupéré le panier deux restaurants étaient calés, et deux autres se sont ajoutés ! Cela a donc impliqué un peu plus d’anticipation pour avoir à manger tous les midis au bureau. Je vous mets en bas de l’article d’une part des astuces d’organisation mais également les restaurants fréquentés.

Pour information, c’est l’avant dernier panier de l’AMAP, il y a 6 semaines de pause entre le panier que je cuisine actuellement et le suivant. Je vais voir comment je m’organise pour l’achat des prochains légumes, et comment je vous en parle.

Composition de mon panier AMAP

panier AMAP hiver

Dans mon panier : Une laitue, une batavia, une botte de radis noir, un chou fleur, un chou frisé, des carottes, 5 choux raves, des pommes de terre et un bouquet de cerfeuil.

Comment j’ai cuisiné mon panier AMAP

Tout a donc « mal » commencé samedi soir, après avoir été écouter une conférence avec des amis, et bu une bière, nous avons décidé d’aller au restaurant, un indien.

Dimanche midi, du fait du changement d’heure nous avons mangé très tard. Je suis restée dans le thème indien. Avec du curry et des graines à roussir pour accommoder du chou fleur, des pommes de terre et des carottes. Pour le dessert, inspirée par Béné, j’avais préparé la veille une mousse au chocolat au jus de pois chiche.

chou fleur pommes de terre

mousse chocolat aquafaba

Nous avons terminé vers 16h notre repas de midi, donc dimanche soir, nous avons pris l’option apéro dinatoire, donc pas de photo 😉

Lundi midi, c’était tout simplement le reste de légumes au curry.

Lundi soir normalement c’est piscine, et j’ai réalisé que je n’avais pas révisé ma théorie apnée sur laquelle j’allais être interrogée le lendemain, j’ai donc séché la piscine ! Et donc j’avais un repas tout prêt (maison !), un parmentier de lentilles du puy. Je vous donnerai la recette cette semaine (elle est ici).

Mardi midi, il restait suffisamment de parmentier pour remplir mon bento.

parmentier

Mardi soir c’était donc restaurant.

Mercredi midi, j’ai sorti de mon frigo un repas anticipé. Des légumes sautés, carottes et poireaux, ainsi qu’un mélange de céréales. J’ai acheté ce mélange précuit, qui n’a donc besoin « que » de 20 minutes de cuisson, avec du riz, de l’orge, du blé et de l’épeautre.

légumes et riz

Mercredi soir, j’ai pu retourner à mes fourneaux. Et préparer très rapidement du chou frisé sauté (faites dorer un oignon, émincez du chou frisé, ajoutez le dans votre wok, de l’huile de sésame et de la sauce soja) et des nouilles chinoises.

pâtes chinoises au chou

(oups c’est flou)

Jeudi midi, oh, restaurant ! Il faisait super beau et ce restaurant s’est incrusté dans la semaine.

Jeudi soir, une soupe. Alors oui, il faisait très doux, je suis rentrée du yoga en débardeur et j’ai un snap qui m’indique qu’il faisait 20°C. Mais c’était pourtant crème de chou rave. Je n’avais jamais cuit de choux raves, j’aime beaucoup le goût cru, mais c’était bon.

soupe

Vendredi midi, même assiette que mercredi midi.

Vendredi soir, le dernier restaurant de la semaine !

Samedi midi, une grosse salade composée sur base de pommes de terre (ou bien patate-bowl :D). Avec de la salade, du chou-rave, des carottes râpées, un oeuf dur et du chou-fleur cuit à la vapeur. Le tout arrosé d’une sauce vinaigrette au cerfeuil.

panier AMAP

Organisation de la semaine

J’avais un plan des repas de la semaine, donc j’ai pu anticiper le week-end, malgré le fait que je n’ai mangé qu’un vrai repas maison.

Dimanche soir, j’ai préparé le mélange de céréales et des légumes sautés pour les repas de mercredi midi et vendredi midi ainsi que le parmentier de lentilles de lundi soir et mardi midi.

Mercredi soir, en plus du repas du jour, j’ai préparé la soupe du lendemain.

Restaurants visités

Le Bombay : Restaurant indien rue Kervégan. Service rapide, bonne cuisine, copieux !

Le pationnément : J’ai eu la surprise de découvrir qu’ils ont un menu « classic » et un menu « veggie » ! C’était très bon, légumes de saison et le cadre est sympa également.

Le Café Kléber, tout près de mon bureau, cette brasserie propose une option végétarienne dans son menu et ils ont toujours du vin de qualité à la carte.

Le Shelter, brasserie contemporaine, ou vous trouverez des burgers et des pizzas ainsi que quelques plats de brasserie (dont des pâtes aux légumes). J’ai pris un burger au chèvre pané ! La déco est un peu too much, et c’est assez bruyant. Néanmoins nous y avons passé une bonne soirée.

Malgré tout ça, j’ai pu cuisiner tous les produits de mon panier AMAP 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments on “Quoi faire de son panier AMAP ? #7

Laisser un commentaire